Eheh !! Toi, là ! Oui, toi ! Tu as toujours rêvé de t'évader dans un monde de magie comme celui de Fairy Tail ? Eh bien ici, nous t'en donnons l'occasion ! Rejoins nous et prépare toi à vivre de fantastiques aventures !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Suite au vote concernant le "Grand Ménage", de nombreuses modifications vont être apportées au forum.

Le Formulaire de Présentation et le Règlement ont été mis à jour. Merci de mettre vos présentations à jour en y ajoutant les informations demandées et de vous tenir informé des nouvelles règles.


Partagez | .
 

 Quand votre peur précède la mort...des autres [ RP Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kojiro Tanaka
★ Mage de Niveau 1 ★

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 18/08/2013
Age : 19

Stats du Mage
Points de Force: 2
Points de Magie: 5
Points d\'Endurance: 3

MessageSujet: Quand votre peur précède la mort...des autres [ RP Libre ]   Sam 3 Mai - 8:52

Est-il possible qu'une personne pleine de joie et de vie ne se change pas en un animal craintif dans le cas où on le brise ?


C'est dans les ténèbres que l'on trouve le mal le plus souvent or ce n'est pas le mal sorti des ténèbres qui est le plus dangereux. Le souffle d'une bouche adulte fabriquait de la fumée en s'échappant du visage, bientôt dans la nuit se dessinait une silhouette, grande, menaçante et pourtant l'une des plus craintives silhouettes que l'on pouvait rencontrer. Sans jamais réellement savoir d'où venait une telle personne lorsqu'elle entrait dans une ville on ne s'empêchait d'en avoir une peur non-contrôlée. La peur est-elle contagieuse ? Bien entendu car lorsque cette personne, un homme adulte, grand et sensé, comme la société l'exige, ne laisse que transparaître une frayeur de vous voir vous avez plutôt l'envie de passer vôtre chemin devant un tel personnage. Une après l'autre, des traces de pas se formèrent dans la neige et ils n'annonçaient rien d'autre qu'une longue nuit en approche.

" Eh vous là! Plus un geste! "

Les voilà, les milices de la justice, du bien, de la lumière venait punir les ténèbres, le mal, le criminel que cachaient les lunettes, le manteau noir et l'air craintif de l'étranger.

" Pour tous les meurtres et pour le crime commit en vous liant à la guilde nommée Tartaros : Vous, Monsieur Tanaka Kojiro, êtes en état d'arrestation. "

Les armes entourèrent l'homme quand ce dernier se tient le visage devant tout les soldats, le sort avait voulu qu'il soit poursuivit certes mais pourquoi devait-il subir tout le tintamarre de ces gens dont des chiffres flottaient autour d'eux...eux qui ne pouvaient même pas les voir.

" Urusai...urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai...urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai, urusai.
- Suivez-nous sans faire d'histoire et aucun mal ne vous saura fait. "

Ce n'était pas un ordre, ni une insulte, juste...juste, il voulait juste le silence. Ces hommes étaient horribles. Pourquoi faisaient-ils autant de bruit ? Leurs respirations étaient absolument chaotiques. D'une main gauche sorti un stylo qui ne mit guère de temps à alerter les soldats.

" Abattez-le, ne le laissez pas s'en servir !
- Fermez-la !! "

Le seul cri de tout ce qui ressorti de sa voix n'était rien de plus que le hurlement du désespoir. Mais dans sa main, ce fameux stylo n'eut pas à faire besoin d'état d'âme et voilà que des tentacules surmontés de lame, tous magiques, se plantaient dans le plexus de chacun d'entre eux et détruisaient tout l'intérieur en se déplaçant partout et dans tous les sens.

Pensez-vous que la neige est belle ? C'est pourtant celle-là même qui fit ressortir le plus un tel massacre. Elle aussi qui s'écroula sous le poids des cadavres et les cacha sous sa poudreuse qui commençait à retomber. Toujours aussi apeuré, le pauvre fou qui allait sans aucun doute voir son nom en tant qu'assassin de ces hommes droits et trop honnêtes pour vivre une vie normale où il n'auraient pas eu à croiser le chemin de cet ancien médecin, reprit sa balade. Les yeux désormais teintés d'un vif rouge ayant prit la place de deux prunelles noires paraissaient perdus, quelle pouvait-être la prochaine personne qu'il rencontrerait, allait-elle lui vouloir du mal comme les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaara
★ Mage de Niveau 1 ★

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 19
Localisation : Sur un squelette de dragon, pourquoi ?

Stats du Mage
Points de Force: 4
Points de Magie: 3
Points d\'Endurance: 3

MessageSujet: Re: Quand votre peur précède la mort...des autres [ RP Libre ]   Mar 13 Mai - 17:18

Un jeune homme aux cheveux en pics verts, aux yeux bleus à l'air blasé et à la veste déchiré marchait les mains dans les poches dans la neige. Pour une fois, il semblait calme et n'avait aucune intentions meurtrières envers un quelconque mage noir car il n'en avait pas encore croisé. D'ailleurs, les gens connaissaient le démon Gaara, il savaient aussi qu'il ne fallait surtout pas l'énerver ni le regardait de travers et il faisait mieux de l'avoir en allié plutôt qu'en ennemi. Gaara soupira, il s'ennuyait, il n'avait pris aucune mission et se contentait juste de traîner dans la ville, en passant, il vit un magasin de sucreries où il s'acheta une quantité énormes de gâteaux et bonbons, il reprit ensuite sa route, dégustant une énorme sucette. C'est alors qu'il sentit quelque d'anormal, il eut un mauvais pressentiment et précipita le pas, laissant son instinct le diriger. Il vit alors des cadavres de pauvres gens honnêtes qu'il avait déjà croisé dans la rue. Le démon posa les corps refroidissant côte à côte, son regard se fit un peu triste mais on sentait qu'il était devenu légèrement plus violent depuis quelques minutes. Fermant les yeux des défunts, il se releva, furieux.

« Oi, c'est toi qui a fait ça ? »

_________________

Les êtres humains sont si fragiles, même toi, Invité

Spoiler:
 


↓ Gaara theme (Amaimon Theme) ↓